«Objecteur de croissance», Yvan Luccarini crée la surprise à Vevey

ÉLECTIONS 2011 | 14 candidats brigueront les cinq sièges à pourvoir, dont deux indépendants: Michel Berney, transfuge de Vevey Libre, et un nouveau venu, Yvan Luccarini, qui prône la décroissance

Lionel HenriodA Vevey plus qu’ailleurs, la politique offre toujours des surprises. Encore gagné ce lundi avec la publication des candidats à l’exécutif. Certes, les poids lourds sont bien présents. Tels que le PS avec les municipaux sortants, le syndic Laurent Ballif et Marcel Martin, ainsi qu’Annick Vuarnoz. Ou encore le PLR avec Pierre Clément, Jacques Décosterd et Etienne Rivier.

Le mouvement Vevey Libre avance son municipal Jérôme Christen et Stéphane Molliat. L’UDC aura un représentant en la personne de Werner Riesen. Même chose pour les Verts, une première à Vevey, avec la candidature d’Elina Leimgruber. Enfin, les PDC partiront à deux: Vladimir D’Angelo et Stéphane Baudin.

La surprise est donc à chercher du côté de deux candidats indépendants. D’abord Michel Berney, conseiller communal Vevey Libre, anciennement radical. Le directeur du Centre d’enseignement professionnel de Vevey s’est décidé «très tardivement, soit la semaine dernière». Trop tard pour représenter Vevey Libre qui avait déjà déposé sa liste. Michel Berney, 60 ans, défendra des couleurs indépendantes.

Comme Yvan Luccarini, seul candidat sur sa liste Point de Départ. Ce père au foyer de 40 ans veut introduire dans le débat politique la notion de «décroissance». «Pas comme un but, mais comme le moyen d’atteindre à terme une autre société. Plus juste et plus équilibrée», déclare ce Veveysan qui est idéologiquement proche de la gauche.

Source : 24 heures – Christophe Boillat | 24.01.2011 | 17:34

Cette entrée a été publiée dans Autres initiatives d'OC, Revue de médias. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.