Julien Da Rocha, un « objecteur de croissance » dans le canton de Lons nord

Originaire de Lorraine, Julien Da Rocha, 31 ans, est arrivé à Lons il y a trois ans pour devenir technicien forestier. « J’ai envie de m’investir dans ce département qui me plaît beaucoup et d’y faire ma vie », explique celui qui sera le seul candidat du collectif des « Objecteurs de croissance » dans le Jura. Une candidature qui s’inscrit dans la lignée de celle du viticulteur Claude Buchot aux dernières régionales.

« Nous voulons réduire l’impact écologique de notre mode de vie et sortir de l’idéologie de la croissance économique. Nous sommes anti-capitalistes et anti-productivistes. On va bien plus loin dans notre vision économique, politique et écologique de la société qu’Europe Écologie par exemple. »

Il n’y aura pas de candidat écologiste à Lons nord mais la concurrence sera rude dans ce canton qui, avec celui de Chemin, compte le plus de candidats au premier tour (sept).

« Nous avons un discours totalement différent de tout ce qu’on entend, estime Julien Da Rocha qui souhaite que sa campagne soit l’occasion de débats. Dans ce cadre, Paul Ariès, le chantre de la décroissance, viendra le 14 mars au Boeuf-sur-le-Toit à Lons pour une conférence-débat sur le thème « la transition vers la décroissance ».

S. C.
Source : le progrès
Cette entrée a été publiée dans Revue de presse. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.