Association Négajoule

La destruction massive par l’arme nucléaire a montré son vrai visage, des centaines de milliers de mort/e/s, de blessé/e/s et mutilé/e/s et de funestes effets radioactifs pour les survivant/e/s pendant des générations.
Devant les risques majeurs d’élimination de l’humanité que représentent ces armes, un traité de non prolifération nucléaire a été signé en 1968 par la quasi-totalité des pays, seuls 5 états ne l’ont pas ratifié.
La France, signataire, s’est engagée à de pas développer son arsenal nucléaire, à ne pas le moderniser, à ne pas lui attribuer de nouvelles missions, pourtant elle a en 2010 renouvelé entièrement cet arsenal et testé le nouveau missile d’attaque M51 et ASMP/A ( Air Sol Moyenne Portée).
Partie intégrante de ce renouvellement, le laser Mégajoule, présenté comme un outil de recherche, d’innovation et de développement économique, est en fait uniquement orienté vers le domaine de la destruction massive dans le but d’accroitre toujours plus notre potentiel en matière d’armes nucléaires.
Le Laser Mégajoule en construction au Barp (33) servira en priorité la recherche militaire, par le développement de nouvelles têtes nucléaires, dont les têtes nucléaires océaniques (TNO) qui doivent, en 2015, équiper le nouveau missile nucléaire d’attaque M51, et la miniaturisation des armes nucléaires, véritable banalisation de ce type d’armes. Après le renouvellement complet et la modernisation de son arsenal nucléaire militaire, en violation des traités et conventions internationaux, la France continue de se comporter en état voyou en s’obstinant à mener dans le domaine militaire et nucléaire une politique obsolète et ruineuse (20 milliards d’euros pour les 5 prochaines années).

http://www.facebook.com/AssociationNegajoule

Cette entrée a été publiée dans Soutiens du PPLD. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.