« C’est comment qu’on freine ? » dans Marianne

« La  crise aidant,  ils sont de plus en  plus nombreux à opter au quotidien pour  la «  décroissance ». Un choix de vie qui, loin de  les exclure de la société, sait composer très concrètement avec  la  réalité. Voyage au  pays de  la «  simplicité volontaire ». Marianne n° 694 « C’est comment qu’on freine ? » George Dupuy

Un dossier assez fidèle, malgré quelques erreurs et caricatures. L’accent est largement mis sur la « Simplicité Volontaire« . Certes, c’est essentiel, mais la Décroissance c ‘est nécessairement un projet de réforme de la société à construire collectivement .  La Décroissance c’est aussi l’ouverture d’un débat sur des thèmes centraux tels que : la dotation inconditionnelle d’autonomie, le revenu maximum autorisé, la gratuité de l’usage et le renchérissement du mésusage, la relocalisation.

A voir aussi à propos du projet de société et de l’ouverture du débat :

Cette entrée a été publiée dans Revue de médias. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.