Petits projets inutiles imposés : Grand Fare et Ardent du Picq, nouveaux symboles

RELOCALISONS
Petits projets inutiles imposés : Grand Fare et Ardent du Picq, nouveaux symboles

Stéphane HESSEL a écrit « Indignez-vous ! »
L’indignation peut être quotidienne, vous saisir aux détours d’une vue, d’une phrase, d’un article de journal, d’une photo et vous plonger dans un état proche de la révolte.
La raison aidant, on se pose des questions, dont celle-ci : Que puis-je faire ?

L’auteur de ce blog(1) a écrit :
Ceux qui ont les idées n’ont pas le pouvoir et ceux qui ont le pouvoir, souvent, n’ont pas les idées. Mais quand on voit les directions choisies par nos sociétés actuelles, la victoire cynique de l’égoïsme, la souveraineté des forces de l’argent, le recul de la culture face à la médiocrité, le piétinement des valeurs démocratiques, la montée des intolérances, la mise à sac de la planète, faut-il en venir à cette conclusion pour corriger la citation de départ : « Seule l’accession au pouvoir donne les moyens de passer à l’acte ».

A côté de Notre Dame des Landes, nouveau symbole des Grands Projets Inutiles Imposés, il y a tous ces Petits Projets Inutiles Imposés. Deux d’entre eux interpellent et sont peut-être appelés à devenir des symboles de PPII ? Le pouvoir est peut-être dans nos mains.
– La caserne Ardent du Picq de SAINT-AVOLD construite en 1899, désaffectée en 1999, laissée à l’abandon, est aujourd’hui menacée de destruction par un projet immobilier spéculatif. Il s’agit de 10 hectares de terres, 10 bâtiments en moellons et pierres de taille. Le Conseil Municipal vient de donner son accord pour la destruction à ses frais, et la signature d’un bail emphythéotique avec une clinique privée.
– Le Grand Fare, projet spéculatif dans le cadre d’un partenariat public privé (2): « Après 12 ans de combat du maire face à de nombreux détracteurs, notamment des petits commerçants, ce projet va aboutir, futur centre de commerces et de loisirs «totalisant 55.000 m² de surface développée ».
Ce sont tous les deux des PPII, comme la France en compte tellement. Rond-points, supermarchés, parkings, zone artisanales ou industrielles, forages de gaz, lotissements, et autres bouffeurs de surfaces et d’argent public. Ils ont en commun le peu d’information objective du citoyen, la dissimulation du pourquoi de leur emplacement, l’opacité de leurs financements, la gloriole des élus qui les promeuvent. Ils partagent aussi la méconnaissance de ces mêmes élus et surtout le peu de réflexion sur le long terme et le peu de cas qui est fait des citoyens. Urbanisation galopante de la campagne, des petites villes qui se bétonisent, se vident, l’exode rural n’en finit plus de s’étaler. La croissance était là durant 40 ans et rien n’a changé, ce n’est pas maintenant, alors que les ressources mondiales s’épuisent et que la pollution se généralise que cela va l’être.

Ces Petits Projets Inutiles et Imposés sont tout aussi symboliques que les GPII. Ils s’inscrivent dans la même logique destructrice. Ils représentent des leviers d’action totalement inadaptés et contribuent davantage à marquer les territoires et à les rendre, avec les populations qui y habitent, encore plus dépendants à la Croissance. Nous avons tous dans nos régions ce type de projet, pour lesquels l’opposition citoyenne est désarmée tant les enjeux sont noyés par la nécessité de trouver des parades à la crise aux conséquences toujours plus brutales.
Nous devons penser plus loin, comprendre que ces PPII nourrissent la crise dont ils sont une cause et non une solution. Il est encore temps de changer nos modes de vie et nos modèles de société en se fondant sur la relocalisation de nos activités et de nos productions mais aussi sur le questionnement de nos actes les plus quotidiens autour de la consommation et du travail. Prenons le temps de réfléchir, prenons le temps de bien penser le présent pour mieux agir demain.

1 http://www.patrimoine-saintavold.com/blog1/?p=203
2 http://www.codic.eu/FR/realisation.php?itmid=96

Ce contenu a été publié dans Billets du PPLD. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Petits projets inutiles imposés : Grand Fare et Ardent du Picq, nouveaux symboles

  1. ohlmann dit :

    Bonjour

    « Communiqué création HumaineCom »
    Faute d’avoir trouvé votre contact je me permets de passer par le commentaire :

    Vous trouverez ci-après un lien pour une vidéo ou un article sur le crime contre l’humanité qu’est le désastre climatique. HumaineCom.info est destiné aux humains sans distinction de sexe, d’âge ou de pays…

    http://www.humainecom.info/?p=336
    http://www.humainecom.info/?p=195

    Son contenu retiendra peut-être suffisamment votre attention pour que vous communiquiez ce lien à quelque autre humain sur la planète.

    Seules conditions : qu’elle ou il lise le français ou l’anglais.

    Merci et bonne journée.

Les commentaires sont fermés.