« Fin de l’occident, naissance du monde » de Hervé Kempf

« Fin de l’occident, naissance du monde » de Hervé Kempf

Remontant au tout début de l’humanité, H. Kempf nous invite à resituer notre société dans la longue chaîne historique qui a vu naître l’être humain jusqu’à notre situation actuelle : le propos est très percutant, tant cette mise au point s’avère indispensable pour pouvoir accéder à une pensée du futur. Bien plus qu’un simple constat sur ce que notre monde est devenu et sur son fonctionnement géo-politique, le livre nous emmène vers une réflexion ambitieuse sur ce que pourrait être notre avenir commun, ce que nous avons coutume de résumer par « décroissance choisie ou récession subie ». Sans toutefois citer une seule fois le mot « décroissance », l’auteur aboutit à l’idée que ce serait la seule solution pour éviter la violence de guerres probables autour de l’énergie et des ressources non renouvelables, afin que les sociétés les plus riches puissent maintenir leur mode de vie, et surtout les personnes les plus riches, quelle que soient leurs origines géographiques.

Le livre est très dense, et se lit avec grand plaisir, c’est pourquoi je n’hésiterai pas à le conseiller comme apportant un regard nouveau sur ces problèmes qui nous préoccupent tant…

Lire aussi, sur le site d’Hervé Kempf : http://www.reporterre.net/spip.php?article3661

Anisabel, du PPLD

Aux éditions Seuil : http://www.seuil.com/livre-9782021084634.htm

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Livres. Placez un signet sur le permalien.

Les commentaires sont fermés.