Communiqué commun du Parti Pour La Décroissance (PPLD) et des Alternatifs

Dans le cadre de notre volonté de convergence et pour faire avancer les idées de la Décroissance, le PPLD a proposé de rencontrer les partis et mouvements politiques de gauche et/ou écologistes. Voici le communiqué issu de notre deuxième rencontre après le Parti de Gauche (PG) en attendant les autres (NPA, EELV, Attac, Utopia, Colibris, le Parti Pirate…).

Communiqué commun du Parti Pour La Décroissance (PPLD) et des Alternatifs

Dans une logique de convergence, le Parti Pour La Décroissance (PPLD) et les Alternatifs se sont rencontrés le vendredi 1 février 2013.

Les Alternatifs sont un mouvement politique qui se réfère à quatre piliers : Solidarité, Écologie, Autogestion et Féminisme. Ils définissent leur stratégie comme celle d’une révolution longue combinant participations aux mobilisations sociales, présence dans le champ électorale, expérimentation sociale, écologique, autogestionnaire. Depuis leur dernier congrès, ils ont décidé, par un vote majoritaire de 58%, de rejoindre le Front de Gauche. Cette démarche s’inscrit dans leur stratégie rouge – verte, c’est-à-dire de convergence entre les questions sociales et les questions écologiques. Ils publient le journal Rouge&Vert, et la Lettre des élus Alternatifs.

Le PPLD participe à la création d’un mouvement politique autour des idées de la Décroissance. Il travaille le projet de Décroissance à travers la publication de textes, communiqués, de livres mais aussi à travers la participation à des événements. En particulier, il souhaite proposer des pistes programmatiques et stratégiques afin d’initier une transition nous permettant de sortir de l’impasse dans laquelle nous amène ce que le PPLD appelle la société de croissance. Afin d’initier des débats et discussions constructives sur la Décroissance, le PPLD travaille à rendre visible la Décroissance en s’appuyant sur un site Internet riche et des outils de communication. Enfin, toujours dans cette logique de visibilité, le PPLD participe à des élections mais aussi à des campagnes et des luttes collectives.Ces deux démarches sont complémentaires et se rejoignent sur beaucoup de points.

C’est pourquoi nous souhaitons nous engager à collaborer, en particulier à travers un travail collectif et des débats sur le projet : dotation inconditionnelle d’autonomie, extension des sphères de la gratuité et relations avec les mouvements sociaux et syndicaux. Il semble aussi intéressant de rester en contact dans la perspective des élections en 2014, où des convergences locales pourront peut-être se dessiner.

Nous faisons face à une convergence de crises sans précédent qui plus que jamais nous oblige à repenser, expérimenter et vivre de nouvelles manières de faire de la politique. Dans une logique de complémentarité, en prenant en compte le fait que nous devons construire une transition partant de la situation actuelle, qu’elle soit psychologique, culturelle, sociale, économique et institutionnelle, il nous semble important de favoriser des liens, des discussions et des débats riches entre les Alternatifs qui ont fait le choix de défendre au sein du Front de Gauche une démarche autogestionnaire, l’alterdéveloppement et l’objection de croissance et le PPLD qui continue et expérimente sa stratégie de changer la société sans prendre le pouvoir.

Le Parti Pour La Décroissance et les Alternatifs

 

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Communiqués de presse, Elections. Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Communiqué commun du Parti Pour La Décroissance (PPLD) et des Alternatifs

  1. Pas_dupe dit :

    Nous faisons face à une convergence de crises sans précédent qui plus que jamais nous oblige à repenser, expérimenter et vivre de nouvelles manières de faire de la politique.
    Le problème, c’est qu’en lisant vos statuts (dans l’attente de votre règlement intérieur), puis en auscultant les noms de ceux qui figurent au sommet de votre hiérarchie (CN, BN), année après années (-> 2009), beaucoup de noms reviennent et reflètent la structure pyramidale qui est la vôtre et qu’on trouve dans tous les partis… Est-ce faute de candidats ? Est-ce votre façon de repenser, expérimenter et vivre de nouvelles manières de faire de la politique ?
    En tant qu’ex militant PG, je suis dubitatif car j’ai pu y observer les mêmes dérives…
    J’aurais pensé que vos expérimentations pouvaient comptabiliser l’addition des votes blancs qui, au-delà d’un certain seuil, invalidaient les termes d’un suffrage; ou bien une certaine dose de tirage au sort (paritaire par définition!); d’amateurisme, de reddition des comptes, mandat unique, etc., mais rien de tout cela, en tout cas qui soit flagrant, dont vous puissiez vous revendiquer.

    Ce commentaire n’a pas d’autres buts que de vous interpeller sur une certaine forme de cohérence qui plus que jamais nous oblige à repenser, expérimenter et vivre de nouvelles manières de faire de la politique.
    CQFD.

    J’ai lu quelque part que l’abstention aux législatives 2012 avait dépassé allègrement les 40%. Si ces 40%, ou seulement la moitié, aspirent à expérimenter et vivre de nouvelles manières de faire de la politique, ne pas les décevoir, par l’exemple même de votre organisation interne, serait déjà une grande victoire pour la décroissance, non ?

    • @_ï dit :

      Bonjour Jean-Paul,

      En lisant votre commentaire sur le site, nous comprenons mieux vos questions.

      Votre remarque me parait basée sur l’apriori qu’au sein du PPLD, il y aurait des luttes de pouvoir pour accéder au Conseil National, qu’il y aurait une concurrence importante à chaque AG pour accéder au CN.
      « Malheureusement », nous ne sommes pas aussi nombreux qu’un parti institutionnel et médiatique. Depuis 2008, il n’y a jamais eu de candidatE frustréE de ne pas avoir pu rejoindre le CN. Ce qui ne veut pas dire que nous sommes ridicules devant les autres partis confidentiels.
      Heureusement, le PPLD ne fonctionne pas comme ça. Il n’y a pas de lutte de pouvoir interne. Nous ne sommes pas dans une stratégie de conquête du pouvoir pour changer les choses, nous ne sommes pas dans une posture de séduction à des fins électoralistes, et nous n’avons pas un fonctionnement interne pyramidal.
      Nous vous invitons à venir le constater à notre future Assemblée Générale du mois de mai.

      Pour mieux comprendre notre fonctionnement et notre stratégie de convergence :

      Plate-forme de convergence proposée par l’AdOC
      http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=4708

      Mais quelle idée de créer un Parti pour la Décroissance ?
      http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=7567

      Le PPLD, c’est qui ?
      http://www.partipourladecroissance.net/?page_id=7258

      Merci de votre compréhension
      Cordialement

Les commentaires sont fermés.