2020, l’année de la concrétisation d’un Projet de Décroissance ?

On a gagné ?!

Ce que nous constatons de manière intuitive et que nous annoncions depuis déjà quelques années, est à nouveau confirmé par deux récentes études : la Décroissance, en tant qu’utopie politique basée sur le partage et la solidarité, la sobriété et le ‘moins mais mieux’, devance l’imposture de l’impossible croissance verte et encore plus la dystopie mortifère du transhumanisme :

– Pour préserver l’environnement, les Français sont même devenus des adeptes de la décroissance (54% vs 45%) plutôt que d’une croissance « verte »(sondage Odoxa pour Aviva Assurance, BFM et Challenges).

– C’est l’utopie « écologique » (la Décroissance) qui sort gagnante de cette confrontation ; 55 % des répondants lui ont accordé leur meilleure note. L’utopie « sécuritaire » se classe en deuxième (elle est l’utopie préférée de 29 % des répondants), laissant l’utopie « techno-libérale » assez loin derrière (16 %), celle-ci étant pénalisée par un rejet massif des perspectives de l’augmentation de l’humain. (étude de l’Obsoco).

Mais ce n’est pas suffisant, car même si nous avançons sur le front des idées, le rouleaux compresseurs néolibéral et médiatique, telle une mégamachine de destruction, continue à avancer, d’où notre lettre ouverte à M. Apathie, oui il est temps de passer au projet politique de la Décroissance

C’est aussi les débats que nous menons avec nos compagnons de route du Mouvement Français du revenu de Base :

Mais, pour ouvrir encore plus les débats, comme une invitation salvatrice à décoloniser nos imaginaires, rien de tel que deux belles nouvelles :

Enfin, la transition est aussi en marche dans les expérimentations, notamment à Cargonomia, à Budapest :

Enfin, petit clin d’œil solidaire mais critique au mouvement social en cours :La Décroissance et les retraites : le pas de côté !

Bonne année 2020, pour entrer dans une nouvelle ère d’espoir, de partage et de convivialité !

Cette entrée a été publiée dans Actualités. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *