Archives de la catégorie : Le monde culturel

Quand la Décroissance décolonise le monde académique

Je rentre tout juste d’Istanbul après 40h de train à travers les Balkans, où je viens de passer une semaine riche en rencontres, réflexions, débats, surprises et, bien sûr en événements festifs et conviviaux.
En effet se tenait du 15 au 18 juin la 9ème conférence internationale d’économie écologique.
J’ai aussi participé aux trois jours d’ateliers participatifs de la pré-conférence réunissant une trentaine de jeunes chercheurs du monde entier.

Qu’est-ce que l’économie écologique ?

L’économie écologique est une branche de l’économie qui remet en cause le néoclassicisme, comme l’a très bien expliqué l’universitaire anglais Clive Spash lors du premier jour de la pré-conférence. On retrouve parmi les pionniers et les sources de cette discipline beaucoup de penseurs très souvent cités dans la Décroissance, comme, pour n’en reprendre que quelques uns, Nicholas Georgescu-Roegen, Karl Polanyi, Ernst Friedrich Schumacher… Ne manquent que l’approche culturelle et nos références comme Illich, Gorz, Castoriadis, Ellul, Charbonneau, Latouche, etc.
Il ne faut surtout pas la confondre avec l’économie de l’environnement, vivement critiquée pour ses errements néo-classiques et son déni de réalité. Clive Spash nous a ainsi fait la démonstration, après plusieurs années de difficile collaboration, de l’incompatibilité des deux démarches et du besoin de radicalité et de cohérence afin de permettre à l’économie écologique de s’émanciper.
Le deuxième jour de cette pré-conférence était consacré à une question chère aux objecteurs de croissance : le capitalisme est-il éco-compatible ? Les discussions étaient menées par Pat Devine de l’université de Manchester et la Décroissance (Degrowth) fut allègrement citée, avec souvent beaucoup de confusions. Difficile d’expliquer à nos amis économistes que Degrowth n’est pas la décroissance pour la décroissance, ce qui serait aussi stupide que la croissance pour la croissance.

La Décroissance en force
(suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Le monde culturel, Revue de médias | Commentaires fermés sur Quand la Décroissance décolonise le monde académique

Store Wars

Lire aussi : La grande distribution, une consommation sans fin

Publié dans Actualités, Le monde culturel | Commentaires fermés sur Store Wars

Sortir du Nucléaire par Duval Mc


Sortir du Nucléaire / Duval Mc par duvalmc

Publié dans Le monde culturel, nucléaire | Commentaires fermés sur Sortir du Nucléaire par Duval Mc

Elle est (pou)belle ma centrale !

Par Frédéric Fromet

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Publié dans Actualités, Le monde culturel | Commentaires fermés sur Elle est (pou)belle ma centrale !

Nucléaire et Idées Noires

Franquin a les Idées Noires

Publié dans Le monde culturel, nucléaire | Commentaires fermés sur Nucléaire et Idées Noires

L’Automobile

Lire aussi : « Stop à la voiture »


L’Automobile (Charles mort ou vif) d’Alain Tanner

Citations :  » la circulation est devenu l’art dramatique des imbéciles », « l’automobilisme est une système d’accumulation mais qui n’apporte pas le moindre échange« 

Publié dans Le monde culturel | Commentaires fermés sur L’Automobile

Comment nourrir tout le monde – Denis van Waerebeke

Comment nourrir tout le monde – Denis van Waerebeke

Et aussi sur le même sujet : Manger de la viande tue : un tabou qui saute !

Publié dans Le monde culturel | Commentaires fermés sur Comment nourrir tout le monde – Denis van Waerebeke

Manger de la viande tue : un tabou qui saute !

Quelle une des Inrocks !

« Manger de la viande tue » ! Comment ne pas se réjouir devant un tel titre ? Pour les Inrocks, et de nombreux autres médias, la question du régime alimentaire occidental actuel et de ses conséquences négatives, et donc sa remise en cause, semble enfin pouvoir être posée au grand public plus à même de s’intéresser au problème « sensibilisé » qu’il est par les questions sanitaires et environnementales, encerclé qu’il est par les catastrophes passées, présentes et à venir dont notre société croissanciste a le secret.

Sujet mineur, tabou

Grâce à de nombreux livres et documentaires nous avons été sensibilisé-e-s aux problèmes (ou en tout cas à une partie) que posent l’agriculture « conventionnelle », que ce soit en terme de pollution de notre milieu par les pesticides et par les OGM ou bien en terme de pratiques aberrantes. Citons, entre autres, Ces maladies créées par l’homme de Dominique Belpomme, Pesticides : Révélations sur un scandale français de Fabrice Nicolino et François Veillerette, Nos enfants nous accuseront de Jean-Paul Jaud, Notre pain quotidien de Nikolaus Geyrhalter, Le Monde selon Monsanto de Marie-Monique Robin (à noter que cette dernière sort un nouveau livre intitulé Notre poison quotidien sur les polluants en rapport avec notre chaîne alimentaire ; le documentaire éponyme sera diffusé le 15 mars sur ARTE, à 20h40).

Mais la question du traitement des animaux et de notre régime alimentaire (les deux étant liés) était rarement abordée ou alors très rapidement, sans doute parce que la France a un rapport particulier, intime avec sa gastronomie traditionnelle (au point de la faire inscrire au patrimoine mondial de l’Humanité…) ou peut-être parce que la larmoyante Brigitte Bardot avait confisqué et rabaissé le débat… (suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Documents - les suppléments, Le monde culturel, Revue de médias | 1 commentaire

Le buzz décroissant

Le buzz… Tout le monde médiatique court après. Une équipe Lyonnaise a tenté de le rattraper et voici le résultat, dans un documentaire de 52 minutes sur … « les décroissants ».

Début juillet 2010, les OC pouvaient, pour promouvoir leurs idées, enfourcher leurs bicyclettes sur trois manifestations (lire le communiqué de juillet). Le reportage commence par l’une d’entre-elles. Ça tombe bien d’avoir des images, car j’avais choisi de participer à l’AlterTour.

La vidéo n’est pas intégrable sur les sites web, il faut aller directement à la source. Bonne route :
http://www.lyonvideos.fr/spip.php?article212

Publié dans Actualités, Le monde culturel, Revue de médias | Commentaires fermés sur Le buzz décroissant

Simplicité volontaire et décroissance 3 (changer, et changer le Monde)

Le troisième (et dernier) film de la série « simplicité volontaire et décroissance » est enfin monté et, disponible. Il s’intitule : « Simplicité volontaire et décroissance 3… Changer, et changer le Monde »

L’auto-producteur-réalisateur y pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses, ce qui décevra beaucoup ceux que rassurent les programmes « clés en mains ». L’outrecuidant va même jusqu’à ne pas donner de conseils pratiques, comme : comment se laver les dents avec peu d’eau, éteindre la lumière en sortant d’une pièce ou construire une maison en paille… Ah, mais, Nan ! il ne s’interroge que sur les fondements de la croissance et du capitalisme, sur les échecs répétés des révolutions et des alternatives, sur la dominance, les peurs, le manque, le pouvoir, l’aliénation… et quand même ! propose des pistes pour évoluer…. (suite…)

Publié dans Actualités, Documents - les suppléments, Le monde culturel | 1 commentaire

Il a délibérément changé de direction

Un Pachygrapsus marmoratus fait le pas de coté, lui aussi : il a délibérément changé de direction.

« si on ne tournait pas, c’est parce qu’on? était trop cons!.. »

Et si on changeait de logo ?

Publié dans Le monde culturel | Commentaires fermés sur Il a délibérément changé de direction

« Ivan Illich est-il un précurseur de la décroissance ? » sur France-Culture

« Dans les lointaines années 1970, un essayiste, un pamphlétaire, un lanceur d’idées et surtout un critique de la société industrielle travaillait dans une sorte de cabane dans un village paysan du Mexique et en sortait, une ou deux fois l’an, pour faire le tour du monde… » Ainsi commence le dossier que la revue Esprit consacre ce mois-ci à un auteur qu’elle a toujours suivi : Ivan Illich. Ivan Illich l’inclassable, né en 1926 à Vienne et mort en Allemagne il y a 8 ans, connu pour ses pamphlets écrits à Cuernavaca où il s’était installé dans les années 60, et où il animait le fameux CIDOC, centre interculturel de formation. Relayée en France par les amis que furent André Gorz et Jean-Pierre Dupuy, on résume souvent sa pensée par un adage scolastique qu’il affectionnait : « la corruption du meilleur  engendre le pire ». Illich fut en effet le premier à nous mettre en garde sur la portée de l’institution : dépassé un certain seuil, ses effets positifs peuvent s’inverser…La voiture finit par paralyser,  la médecine par rendre malade, et l’école ignorant.

télécharger le mp3

(suite…)

Publié dans Actualités, Documents - les suppléments, Le monde culturel | Commentaires fermés sur « Ivan Illich est-il un précurseur de la décroissance ? » sur France-Culture