Conférence internationale sur la décroissance – Budapest – 30 août-3 septembre 2016

degrowth_conference_budapest_2016Après Paris en 2008, Barcelone en 2010, Venise en 2012 et Leipzig en 2014, Budapest accueillera la cinquième Conférence Internationale de la Décroissance du 30 août au 3 septembre 2016 à l’Université Corvinus.

Nous vous invitons à suivre les différents appels à contributions sur www.budapest.degrowth.org. Cette conférence, d’abord académique, souhaite créer un espace de dialogue et d’ouverture avec des sessions spéciales, des plénières ainsi que différents types d’activités culturelles, artistiques, manuelles mais aussi politiques et militantes autour d’une Semaine de la Décroissance. Budapest offre un réseau d’alternatives sur lequel s’appuie cette conférence.

Cette rencontre se tiendra dans un environnement post-socialiste. Nous espérons des rencontres et discussions enrichissantes à travers une mise en perspective entre un contexte sociale, économique et politique complexe et différentes approches, perceptions et expériences venant de diverses régions du monde.

Nous proposons une organisation régionale et participative dans le but d’initier des discussions, du dialogue et des expérimentations autour de la Décroissance dans la région. Nous avons déjà pu observer la pertinence d’une telle démarche il y a un an lors d’une rencontre en Hongrie, puis à l’automne dernier à Vienne et dans les Balkans.

budapest_imageCette rencontre s’inscrit dans la dynamique de la dernière conférence qui a réunià Leipzig en septembre 2014 plus de 3500 personnes de 74 nationalités différentes. Enfin, rapellons que plusieurs précurseurs de la décroissance comme Karl Polanyi, Ivan Illich, Nicholas Georgescu Roegen ou André Gorz sont originaires de cette région. 

Ainsi, en référence à Karl Polanyi et son fameux ouvrages, La Grande Transformation, nous chercherons ensembles des réponses à la question suivante : dans quelle mesure la Décroissance peut-elle dessiner tracer des nouvelles voies vers de grandes transformations désirables ?

Pour plus d’infos et de discussions autour de cette conférence, retrouver l’émission sur Tilos radio avec Hu-lala à laquelle l’équipe d’organisation francophone a participé :

Rendez-vous à Budapest à la fin de l’été !

La conférence internationale de la Décroissance sera à Budapest by Hu_Lala on Mixcloud

Cette entrée a été publiée dans Agenda du P.P.L.D.. Placez un signet sur le permalien.

4 Responses to Conférence internationale sur la décroissance – Budapest – 30 août-3 septembre 2016

  1. Luc dit :

    Grosse interrogation sur ce que serait la « durabilité », avec comme point de départ :

    http://www.manicore.com/documentation/decroissance.html
    (en fait simplement la partie gauche des schémas avec les stocks !)

    les stock non renouvelables (pétroles, métaux, cailloux …) auront un jour tous disparus (meme si on en extrait peu par an, et meme si on en recycle 99.9%)
    … donc en toute logique, on devrait :
    – se préparer (enfin préparer les générations futures-lointaines , très lointaines) à vivre seulement avec des matériaux renouvelables (des trucs qui poussent : bois, feuilles, …) donc « pire » que l’age de pierre en fait (le silex ne pousse pas),
    – OU alors comme un jour le soleil cramera la terre (ou s’éteindra), vivre avec quelques non-renouvelables avec un rythme d’extraction qui organise le partage avec les générations futures (mais la division du stock de chaque non-renouvelable par 7 millards d’humain et par 500 millions à 2,3 milliards d’années doit donner quelque chose proche de 0).

Les commentaires sont fermés.