Résultats de la recherche pour : Stop à la Voiture

Stop à la voiture !

logo-ppldL’automobile est un enjeu majeur de la Décroissance tant elle est symbolise la société capitaliste et caractérise le mode de vie occidental qui est en passe de se généraliser à l’échelle mondiale. Moyen de transport individuel, elle symbolise l’individualisme forcené de notre société.

Ces trois textes, de Christophe Ondet, sont largement inspirés du travail de Carfree. Ils sont imparfaits. Toutes les remarques et suggestions sont les bienvenues

  1. Pollutions et nuisances, directes et indirectes
  2. Sortir de l’automobile, c’est revoir les fondements même de notre société
  3. Compléments mis en ligne en août 2009 repris par Carfree ici

lire les textes en ligne ci-dessous : (suite…)

Publié dans Actualités, Documents - les essentielles | Commentaires fermés sur Stop à la voiture !

Encore plus de belles autouroutes

A l’issue du Grenelle de l’environnement, le gouvernement a annoncé une réorientation des investissements de transports en direction du non-routier (ferroviaire et fluvial et transports collectifs urbains). Annoncé comme une rupture, le « Grenelle de l’environnement » confirme être une couche de peinture verte, une caution écologique pour un gouvernement sans imagination et, allié aux tenants de l’idéologie croissanciste, comme en atteste l’avant-projet du Schéma national des infrastructures de transport (Snit).

Ce dernier prévoit une extension du réseau autoroutier de près de 900 km. Même si aucun grand projet autoroutier n’est prévu, ces quelques ajustements pour des raisons de sécurité, de désenclavement ou de décongestion du trafic représente une augmentation du réseau autoroutier de 8 % ! La volonté politique est claire, elle entend renforcer les Routes Grande Vitesse après avoir confirmé les Lignes Grande Vitesse (LGV).

Pendant ce temps, aucune réflexion n’est engagée sur le sens des transports malgré une constante augmentation des déplacements, avec les nuisances concomitantes.

(suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | 1 commentaire

La Décroissance, un projet sociétal bien trop souvent victime de préjugés

Encore une fois, la Décroissance a été victime d’un jugement hâtif et réducteur à travers l’article « La décroissance, une théorie économique bien trop sage. » diffusé sur http://www.legrandsoir.info/
Nous souhaitons rétablir quelques vérités et lever certains malentendus qui continuent de nuire à l’émergence de nos idées.

D’abord, il ne faut pas confondre la simplicité volontaire et la Décroissance. Tout en étant liées, ces deux notions ne doivent pas être confondues. La Décroissance porte un projet politique qui se construit petit à petit et collectivement. Tandis que la simplicité volontaire se vit au niveau individuel, tout en pouvant s’insérer dans les alternatives concrètes. Le point commun est ici. Ce nouveau paradigme qu’est la Décroissance se nourrit de toutes ces expérimentations mais ne se réduit pas qu’à cela.

(suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD | Commentaires fermés sur La Décroissance, un projet sociétal bien trop souvent victime de préjugés

Fillon, sacré « homme de l’année 2009 » par le journal de l’automobile

Le 22 avril 2010, François Fillon – Premier Ministre – a reçu le prix « Homme de l’année 2009 » décerné par le journal de l’automobile.

Admirateur des sports mécaniques, il a surtout œuvré à la relance de l’industrie automobile en début d’année 2009 lorsque l’Etat français y a investi plus de 6 milliards d’euros. Il a fait, pour l’occasion, un discours qui consacre l’automobile comme base de l’avenir de notre société. La croissance verte est en marche et le développement durable sort les canons.

Tout d’abord, M. Fillon tord le coup à une idée forte des tenants de la Décroissance :

« L’automobile, ce n’est pas un problème, c’est même, dans bien des cas, une solution. La vérité, c’est que nous sommes en mesure d’apporter des réponses aux problèmes d’énergie, aux problèmes d’environnement qui se posent, à condition de faire confiance aux capacités d’innovation, aux capacités scientifiques, aux capacités technologiques de l’être humain. Derrière l’acharnement de certains contre l’automobile, il y a, au fond, le rêve d’une société qui, au prétexte des dangers qui menacent l’individu, nie sa liberté »

Nous voilà rassurés, le progrès technique arrive et va trouver une solution miracle pour nous sortir de cette impasse. Nous tenons néanmoins à informer le Gouvernement que l’automobile doit être envisagée plus globalement que le morceau de tôle qu’elle est.

(suite…)

Publié dans Actualités, Communiqués de presse | 1 commentaire

Aujourd’hui, l’enjeu est plus que jamais de choisir entre Décroissance ou Barbarie

2015 et 2016 auront été marquées par des massacres aveugles dans nos capitales européennes. Des familles resteront meurtries tandis que, toutes et tous, nous portons le deuil. Mais l’émotion et la colère, aussi légitimes soient-elles, ne doivent pas nous faire tomber dans les travers d’un manichéisme dangereux. Au contraire, cette énième catastrophe doit être l’occasion de se poser les bonnes questions et d’essayer d’être lucide quant aux solutions à apporter. Si la seule réponse à ces attentats est la guerre et le repli sur soi, alors la question n’est pas la bonne. Nous souhaitons à travers ce texte inviter à une analyse des racines de ces violences, à Paris, à Bruxelles, mais aussi d’Ankara à Damas, avec la Décroissance comme grille de lecture.

charlie-decroissance

(suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD | 1 commentaire

Linky : dix péchés capitaux

Contre la liberté, les droits de l’Homme et la démocratie

Derrière le tableau convenu d’un compteur électrique augmentant le confort, améliorant la maîtrise de la consommation, permettant de mieux intégrer les énergies renouvelables et dont le joli nom fait penser au chien du voisin, se cache en réalité un puissant projet de contrôle social des populations. Dix caractéristiques inquiétantes doivent nous interroger :

1 ) Le danger: la technique du CPL – Courant Porteur en Ligne – n’est pas adaptée aux fils électriques des maisons, qui ne sont pas « blindés ». Le CPL ajoute en fait une couche d’ondes électromagnétiques le long de tous les fils électriques, très nombreux particulièrement à proximité du compteur. Tous les êtres vivants sont sensibles aux ondes, d’ailleurs les animaux ne se couchent jamais à proximité d’une borne électromagnétique. La recherche officielle peine à fournir des preuves, à cause de crédits venant aujourd’hui presque exclusivement des multinationales, mais les chercheurs indépendants accumulent les indices accablants. Il serait déconseillé de dormir ou de stationner longtemps à proximité d’un compteur communicant, même protégé par une paroi : tremblements, insomnies, maux de tête, nausées… et à terme, dégénérescence des capacités cognitives et abaissement du Q.I., maladies neurologiques et cancers du cerveau … Les ondes électromagnétiques sont classées comme potentiellement cancérigène par l’OMS depuis 2011. Où est passé le principe de précaution inscrit dans la Constitution ?

2 ) La dissimulation: les sociétés de distribution de l’énergie communiquent le moins possible sur la pose des compteurs communicants. En France, une seule lettre l’averti, quelques temps à l’avance, n’indiquant pas la date de l’intervention ; les compteurs sont ensuite posés sans prévenir s’ils sont dans les communs, les prestataires revenants en cas d’opposition ( ils sont payés en bonus/malus sur la pose). Si les compteurs sont à l’intérieur des appartements, les employés tentent de forcer le passage: «C’est obligatoire mais c’est gratuit» est leur leitmotiv. ERDF veut imposer Linky en catimini  par quartiers pour prendre de vitesse les résistances possibles. Pourquoi une telle politique du fait accompli ?

3 ) La contrainte: dans les rares réunions publiques où ERDF est contraint de se justifier, on apprend que la police n’accompagnera pas les employés pour forcer les portes comme aux Etats-Unis et que l’amende de 1500 euros demandée initialement contre les réfractaires a été refusée par les députés; mais ERDF explique aussi que ceux qui réussissent à échapper à l’obligation auront une sanction ultérieurement, par une facturation élevée et arbitraire des frais de relevé de compteur. L’opérateur joue l’intimidation pour poser rapidement un maximum de compteurs, avant de s’attaquer ensuite aux récalcitrants. Pas de quartier pour les électro-sensibles déclarés – quelques % de la population – car les compteurs s’imposent à tous sans discernement. Quel argument valable pour justifier une telle contrainte? (suite…)

Publié dans Documents - les suppléments, nucléaire | Commentaires fermés sur Linky : dix péchés capitaux

Un Projet de Décroissance dans Slate : Pour en finir avec le Dieu Croissance

En rupture totale avec l’équation croissance = emploi = bien-être, des auteurs proposent de «décoloniser notre imaginaire» afin de sortir de la «religion de croissance» et de son pendant productiviste.

Népal, novembre 2012. REUTERS/ Navesh Chitrakar
Népal, novembre 2012. REUTERS/ Navesh Chitrakar –

«Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste», raillait l’économiste américain Kenneth Boulding il y a plus de 40 ans. On peut aujourd’hui se demander si nos dirigeants ne sont pas des fous conseillés par des économistes. En effet, dès 1972, un rapport du club de Rome réclamait une «halte à la croissance». Et depuis lors, les limites de cette dernière, tant d’un point de vue écologique qu’économique n’ont cessé d’être pointées du doigt.

Pourtant, l’écrasante majorité des politiciens de profession continuent à la considérer comme l’alpha et l’oméga de tout projet politique. Pour eux, le salut passe forcement par une augmentation du PIB et c’est cet indicateur qui sert de boussole aux différents gouvernements pour orienter les politiques publiques. «Mon objectif c’est l’emploi, mon cap c’est la croissance», confirmait François Hollande il y a peu.

Sauf que le Président se trompe à la fois sur la destination et sur le chemin emprunté. C’est en tout cas ce que postulent les quatre auteurs du Manifeste pour une dotation inconditionnelle d’autonomie: un projet de décroissance.

Décoloniser notre imaginaire

«La mythologie de la “Croissance” veut que l’augmentation du PIB fasse baisser le chômage. Mais depuis 40 ans, si le PIB a augmenté régulièrement, le taux de chômage s’est accru pour stagner autour de 10%. Un volant de chômage est même nécessaire au bon fonctionnement du capitalisme afin que le travail reste une valeur marchande négociable pour l’employeur. La croissance qui assure le plein-emploi est un donc un mythe dont la croyance reste ancrée dans nos imaginaires.»[1]
(suite…)

Publié dans Actualités, Revue de médias | Commentaires fermés sur Un Projet de Décroissance dans Slate : Pour en finir avec le Dieu Croissance

« La liberté de consommer est une illusion bien cher payée »

par Agnès Rousseaux de BastaMag (25 mars 2013)

« Nous avons réussi à créer de la misère et du mal-être dans des sociétés d’opulence matérielle », assène Vincent Liegey. L’ingénieur et porte-parole du Parti pour la décroissance ne se contente pas de pourfendre le mythe de la croissance infini. Lui et les co-auteurs du livre « Un projet de décroissance » proposent d’accorder à chacun une « dotation inconditionnelle d’autonomie » : un revenu d’existence qui pourrait ouvrir bien des horizons. Et une invitation à nous questionner sur le sens de notre société.

Source : http://www.bastamag.net/article2987.html

(suite…)

Publié dans Actualités, Revue de presse | Commentaires fermés sur « La liberté de consommer est une illusion bien cher payée »

Le SMIC à 1 700 euros, une fausse bonne idée !

Publié dans LesZindigné(e)s!.

Introduction

Présenté par beaucoup comme solution pour réduire les inégalités, le SMIC à 1 700 € a tout de la fausse bonne idée : elle paraît évidente au premier abord, mais à la réflexion elle devient une aberration, tant d’un point de vue économique et environnementale que du point de vue politique et culturel.

Rappelons d’abord la signification du SMIC  qui s’inscrit pleinement dans la logique de notre société capitaliste et productiviste : Salaire minimum interprofessionnel de Croissance… le mot est lâché, allons plus loin.

Les Objectrices et Objecteurs de Croissances (OC)[i] sont fondamentalementopposés à cette logique suicidaire de croissance illimitée. Ils sont également tout autant opposés à la vision comptable de nos existences que cette augmentation du revenu minimum sous-tend.

Augmenter le revenu minimum, c’est augmenter la masse monétaire en circulation, donc la production, donc les prélèvements de ressources, qui tendent aujourd’hui à s’épuiser. C’est aussi vouloir faire perdurer un système ni soutenable ni souhaitable, en le rendant moins injuste. Cela revient à rendre socialement acceptable un système qui est de toute façon voué à sa perte.

Entendons-nous bien : les OC ne dénient évidemment pas le droit aux moins riches de subvenir à leurs besoins mais ils proposent de s’extraire de la vision économiciste qu’impose le capitalisme et le productivisme et de parvenir à une réelle autonomie de toutes et tous dans un bien-vivre. L’autonomie, c’est se réapproprier le sens que nous souhaitons donner à nos vies.

1. Une aberration économique

« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors seulement vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas. »  Un amérindien

(suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Documents - les suppléments, Revue de médias | 8 commentaires

Baisse artificielle du prix de l’essence: ignorance ou mensonge ?

Malgré tous les efforts de la sphère médiatique pour endormir la population avec des informations insignifiantes, les vacances n’ont pas empêché les consommateurs de constater la reprise de la hausse du prix des carburants. Il faut dire que le portefeuille, lui, ne prend pas de vacances !

Un prix qui monte, qui monte, qui monte …

Alors que le prix du Brent a augmenté de 25 dollars en deux mois, passant de 90 à 115$/baril, l’actualité internationale est loin de rassurer les marchés.

Au Venezuela, une des plus grosses raffineries du monde était en feu depuis quatre jours après une explosion. On dénombre 48 morts et des dégâts très importants. La capacité de cet immense site est d’environ 1 Mb/j soit 1,1% de la capacité mondiale.

incendie-venezuela.jpg

© Reuters / Marife Cuauro

Dans le golfe du Mexique, 93% de la production de pétrole soit 1,3 Mb/j et 67% de la production de gaz ont été stoppées et les travailleurs évacués de 49 sites en prévisions du passage de l’ouragan Isaac. De plus, six raffineries d’une capacité totale de 1,3 Mb/j ont été fermées en Louisiane pour la même raison. Dans ces circonstances, il est d’ailleurs fort probable que les Etats-Unis utilisent leurs réserves stratégiques (722 Mb stockés dans le golfe du Mexique) pour soulager un peu la tension sur les prix de l’énergie.

Enfin, l’euro ne cesse de baisser face au dollar depuis un an, en passant de 1,45$ à 1,25$, ce qui ne manque pas d’alourdir la facture pétrolière des pays de la zone euro. En effet, le pétrole étant coté en dollars, la facture des consommateurs européens augmente d’autant plus que l’euro est en baisse. Cette situation avait d’ailleurs été protectrice en 2008, puisque l’euro était très fort et l’impact de la hausse des cours du pétrole a pu être mieux amorti chez nous.

Bref, faut-il le répéter, le prix du pétrole sera élevé, sauf crash économique majeur qui ferait baisser la consommation mondiale (ce qui ne manquera pas d’arriver un jour ou l’autre, étant donné le contexte).

(suite…)

Publié dans Actualités, Soutiens du PPLD | Commentaires fermés sur Baisse artificielle du prix de l’essence: ignorance ou mensonge ?

Lettre ouverte à François Hollande : Transformons la tragédie sociale d’Aulnay-Sous-Bois en une opportunité de transition écologique et économique vers un avenir souhaitable !

En 1989, Michael Moore présentait Roger and Me, l’un de ses premiers films documentaires. Le réalisateur, écœuré par la suppression de 30 000 emplois dans sa ville natale Flint, part à la recherche du responsable, le PDG de General Motors, Roger Smith… Tout au long du film, on y voit la décadence d’une ville qui, petit à petit, sombre dans la misère, le désespoir, d’expulsions de maison en suicides, et on y constate la destruction du tissu social et familial…

La ville tente tous les plans de relance possibles et imaginables… mais s’enfonce toujours plus !

Nous sommes plus de vingt ans après, vingt ans de misère, d’exclusion, de violence… les conséquences dures d’une récession subie. Le redressement productif n’a pas eu lieu. Mais la région, centre mondial de l’industrie automobile, de Flint à Detroit connaît depuis quelques années une renouveau inattendu : une transition vers l’après-industrialisme, comme le montre, entre autres, un web-documentaire réalisé par deux journalistes françaises : « les fautifs sont nombreux, mais le 20ème siècle productiviste, né et mort à Détroit, explique en partie la chute : « Les Détroiters ont été les premiers à pâtir du mirage d’une croissance sans limite. Ils en tirent aujourd’hui des leçons : ils construisent la société de demain avec ce qu’il reste de la précédente. Cela ne se fait pas sans heurt ni peine, ça commence doucement mais c’est justement aujourd’hui qu’il faut en parler !«  »

Récession subie ou Décroissance choisie ?

(suite…)

Publié dans Actualités, Communiqués de presse | 1 commentaire

L’Automobile

Lire aussi : « Stop à la voiture »


L’Automobile (Charles mort ou vif) d’Alain Tanner

Citations :  » la circulation est devenu l’art dramatique des imbéciles », « l’automobilisme est une système d’accumulation mais qui n’apporte pas le moindre échange« 

Publié dans Le monde culturel | Commentaires fermés sur L’Automobile

Carnet de voyage « Décroissance » en Belgique

Nous étions quatre objecteurs de croissance (Vincent Liegey, Stéphane Madelaine, Christophe Ondet et  Anne-Isabelle Veillot)  à se rendre en Belgique les 15 et 16 mai 2010 afin de participer au colloque « Territoire et Décroissance » organisé à l’occasion de la sortie du numéro 8 de la revue « Entropia » par le Grappe (Groupe de Réflexions et d’Action Pour une Politique Ecologique) à Louvain-La-Neuve, mais aussi afin de rencontrer nos amis belges du MPOC (Mouvement Politique des Objecteurs de Croissance). Petit compte-rendu.

Colloque « Territoire et Décroissance »

Tout débute donc le samedi matin avec Paul Lannoye qui nous présente succinctement la Belgique selon le thème du colloque. Elle est l’un des territoires les plus urbanisés du monde avec une artificialisation des terres très importantes. Louvain-La-Neuve en est un  exemple, ville nouvelle construite à la fin des années 60 sur de riches terres agricoles !

Jean-Claude Besson-Girard introduit alors le colloque en expliquant que la Décroissance est nécessaire et inéluctable mais, surtout, qu’elle doit sortir du cercle universitaire et se présenter joyeusement.

(suite…)

Publié dans Agenda du P.P.L.D., Communiqués de presse, Le monde culturel | Commentaires fermés sur Carnet de voyage « Décroissance » en Belgique

Comment sortir l’escargot de la Décroissance de sa coquille ?

« La Décroissance ne doit pas seulement être le but d’un tel projet mais aussi son chemin et sa méthode. »

Plateforme de convergence de l’AdOC.
..
De nombreux membres du PPLD se sont engagés, depuis quelques mois, dans l’aventure de l’Association d’Objecteurs de Croissance (AdOC), fruit de la rencontre entre des membres du PPLD et du Mouvement des Objecteurs de Croissance (MOC) à l’issue de la campagne « Europe-Décroissance » de 2009.

Le PPLD a ainsi endormi ses activités ; ses forces vives ont participé à la construction de cette maison commune des Objecteurs de Croissance, que ce soit au niveau local, au niveau de son organisation structurelle ou au niveau de son cheminement programmatique.

En janvier dernier, à la suite de son Assemblée Générale, une lettre ouverte avait été envoyée aux AdOCien-ne-s rappelant la volonté du PPLD de continuer son engagement total dans la construction de la maison commune AdOC mais sous conditions.
Certaines de ces conditions (*) n’étant pas au rendez-vous et certains événements nous amènent à revoir notre engagement au sein de l’AdOC.

A Beaugency, les 17 et 18 avril derniers, a eu lieu l’assemblée générale de l’AdOC qui devait fixer des statuts ad-hoc. Aucun consensus n’a été trouvé. Il a juste été décidé de donner mandat à un nouveau collège, complètement renouvelé, de 8 personnes pour six mois. Nous lui souhaitons bonne chance et réussite.

Nous désirons maintenir, en tant que personnes, nos relations avec les membres du collège. La structure PPLD restant prête à réétudier son investissement dans l’AdOC, à la fin du mandat du collège.

En attendant la prochaine AG de l’AdOC, nous proposons de sortir le PPLD de son sommeil. Nous projetons de continuer le travail qui incombait aux « Brigades de l’Escargot » (dont le but est de rebondir sur des faits marquants de l’actualité), ainsi que celui sur les « utopistes » (à l’instar de textes sur le DIA ou Stop à la Voiture) afin que le poil à gratter que nous sommes continue d’ouvrir le débat sur la Décroissance et, que l’Objection de Croissance en politique continue d’avoir une visibilité.

Nous entendons, également, réfléchir à notre organisation et à nos objectifs tant que le positionnement de l’AdOC n’est pas défini. En effet, il apparaît clairement que soit le PPLD fusionne, à terme, avec l’AdOC ou agit en complémentarité, selon le projet d’organisation qui se dégagera à la prochaine AG de l’AdOC.

Ainsi, si nous avons le devoir de recenser les alternatives concrètes, de travailler avec les personnes qui les portent et de colporter leurs témoignages et leurs expériences, nous ne visons pas à rassembler et réunir, coûte que coûte, ces militants, sympathisants ou adhérents aux idées de l’Objection de Croissance, donc déjà acquis à nos idées.  Nous souhaitons privilégier le débat dans la société civile et dans le champ politique autour des idées, des thèmes qui nourrissent et renforcent la Décroissance, et la rendre désirable afin de contribuer à ouvrir des portes vers un autre projet de société et d’autres choix de vie pour que la Décroissance devienne une option reconnue et crédible, finalement, pour qu’elle devienne une possibilité dans un cadre démocratique.

Nous invitons toutes les bonnes volontés à se manifester, à participer aux « Brigades de l’Escargot » (dont nous n’avons pas le monopole mais nous choisissons de ne pas les laisser rentrer dans leurs coquilles) et aux « utopistes ( contact@partipourladecroissance.net ). Nous rappelons, enfin, que le PPLD se tient à disposition de tout adhérent/sympathisant projetant de monter une action, notamment avec la possibilité d’apporter une aide financière. Nous tenons à disposition de toute personne souhaitant en faire une diffusion les films de J.C. Delcourt « Simplicité volontaire et décroissance 1 et 2 ».
Pour que la Décroissance soit locale, il faut qu’elle soit visible, conviviale et désirable.

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | Commentaires fermés sur Comment sortir l’escargot de la Décroissance de sa coquille ?

Dossiers thématiques


Une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie pour tous

« L’homme ne désire pas par nature gagner de plus en plus d’argent, mais il désire tout simplement vivre selon son habitude et gagner autant d’argent qu’il lui en faut pour cela ».
Max Weber

Téléchargez le document en pdf

Une proposition centrale des objecteurs de Croissance est l’instauration d’une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (DIA), versée à tous et de manière égale de la naissance à la mort, afin de garantir un niveau de vie décent déconnecté de l’occupation d’un emploi . Cette dotation serait individuelle, inaliénable et cumulable à tout autre revenu.

Un droit à la vie contre un droit au travail
La DIA est avant tout l’outil permettant la réalisation des droits fondamentaux de chaque individu en se débarrassant de la centralité du travail. Cette dotation s’inscrit dans une réflexion qui ne fonde pas l’émancipation des hommes et des femmes que par le travail. L’élévation du travail au rang de valeur fondamentale est d’abord le fruit d’une idéologie productiviste et consumériste qui est, pour les sobjecteurs de Croissance, incompatible avec un quelconque épanouissement de l’individu.
La DIA permettrait de faire en sorte que les droits fondamentaux soient enfin un droit et non une constante recherche impliquant stress et aliénation par la société capitaliste.

lire la suite


Le revenu de base

source : http://le-revenu-de-base.blogspot.com/2009/10/le-revenu-de-base-inconditionne.html
ressources : http://forumcitoyenromanais.ma-ra.org/index.php?post/2010/01/31/garantie-vie-decente
appel : http://appelpourlerevenudevie.org/


Pétrole : la fête est finie

Avenir des sociétés industrielles après le pic pétrolier
de Richard Heinberg
pour télécharger cette notice en pdf

« Pétrole, la fête finie », un titre éloquent pour signifier que la fin d’un monde se prépare, celui du pétrole mais plus globalement de l’énergie bon marché.

Richard Heinberg commence par ébaucher une histoire de l’humanité à travers le prisme de l’énergie, de son importance dans les mutations des sociétés (colonialisme, développement, pillage naturel) avec la révolution du charbon, le tout électrique et le miracle du pétrole.

L’auteur explique comment les Etats-Unis sont devenus la première puissance mondiale en s’appuyant sur leur richesse propre, notamment énergétique, en développant une technologie de pointe puis en organisant le monde afin de rester le maître de ces ressources (énergétiques et minières). L’exploitation des ressources naturelles et humaines est en marche et les Etats-Unis et les européens en sont les grands organisateurs et profiteurs. Ainsi, les enjeux géopolitiques s’avèrent guidés et conséquences des énergies et de leurs contrôles.
Lire la suite


« L’Industrie de la viande menace le monde »

pour télécharger cette notice en pdf

Voici un ouvrage qui apporte de l’eau au moulin de la Décroissance. En effet, chapitre après chapitre, l’auteur dénonce les méfaits et les dangers de « l’industrie de la viande » qui comme l’indique le sous-titre de l’ouvrage « menace le monde », de l’environnement à l’homme en passant par les animaux. Fabrice Nicolino s’attache à décrire une véritable économie autour de la production et de la consommation de la viande dont l’objectif est la seule rentabilité financière.

Notre imaginaire a été colonisé et l’alimentation carnée est ressentie comme une obligation pour bien-vivre dans les sociétés occidentales, dont l’imaginaire s’attaque à toute la planète. Pourtant, ce mode de vie est responsable de la mise en place d’un système économique destructeur.
lire la suite


Sortir de la civilisation de la voiture

# Non, la voiture à eau n’existera jamais ! intervention sur un forum

# Stop à la voiture

L’automobile est un enjeu majeur de la Décroissance tant elle est symbolise la société capitaliste et caractérise le mode de vie occidental qui est en passe de se généraliser à l’échelle mondiale. Moyen de transport individuel, elle symbolise l’individualisme forcené de notre société.

Ces trois textes, de Christophe Ondet, sont largement inspirés du travail de Carfree. Ils sont imparfaits. Toutes les remarques et suggestions sont les bienvenues

  1. Pollutions et nuisances, directes et indirectes
  2. Sortir de l’automobile, c’est revoir les fondements même de notre société
  3. Compléments mis en ligne en août 2009 repris par Carfree ici

lire les textes en ligne ci-dessous : Read more »


F.A.Q : Foire Aux Questions

Quelques propositions de réponses argumentées aux critiques/reproches/caricatures dont les O.C. font en ce moment l’objet.

L’argumentation complète de ces réponses réposent sur Les trois pieds politiques de l’objection de croissance.

1- Les O.C. sont-ils de gauche ?

- Historiquement, les O.C. le 11 septembre 1789 se seraient rangés à gauche du président de séance de l’Assemblée nationale pour refuser d’accorder au roi un droit de veto absolu sur les lois.
- Economiquement et socialement, nous nous posons les mêmes problèmes que ceux que la gauche devrait se poser. Et comme nous considérons que la politique est le lieu où nous devrions décider ensemble nos décisions, nous défendons un volontarisme politique ; par exemple, les injustices sociales ne sont pas « naturelles » et par conséquent la justice sociale n’est pas naturelle mais artificielle (ex. de l’héritage)
- Mais nous ne sommes plus dans le même paradigme que « La Gauche » : à cause de notre antiproductivisme, de notre antilibéralisme (même si nous pouvons distinguer entre un libéralisme philosophique et un libéralisme idéologique), de notre anti-utilitarisme (nous ne réduisons pas l’intérêt à l’intérêt économique)
- Le philosophe Alain raconte au début du XXe siècle que s’il rencontre quelqu’un qui « ne fait pas de politique » alors il ne peut s’empêcher de penser : « voilà quelqu’un qui n’est pas de gauche ». Eh bien, les O.C. font de la politique et chacun peut en déduire : « voilà des gens qui ne sont pas de droite ! »

2- Les O.C. mettent-ils clairement en évidence les mécanismes politiques et économiques qui ont abouti à la situation actuelle ? Read more »


Les trois pieds politiques de l’objection de croissance

Contribution à l’élaboration d’une stratégie de transformation pour sortir définitivement du capitalisme

Prendre de plus en plus clairement conscience qu’il ne suffit ni de rêver un projet, ni de rabâcher les causes du rejet du capitalisme mais que la question politique centrale est bien d’être capable de proposer le trajet qui ira du capitalisme à l’après-capitalisme.

Word - 307.5 ko
Pour imprimer

Ah ! si nous disposions de la vérité, d’une description toute ficelée de la société idéale et de la certitude d’aller dans le sens de l’histoire… alors nous serions une avant-garde éclairée, la conscience avancée aujourd’hui minoritaire mais demain inéluctablement victorieuse … alors nous saurions avec conviction trier entre les actions politiques : quelle pétition signer, quelle manifestation soutenir, quel bulletin mettre dans l’urne… mieux, nous saurions le sens qu’il y a à voter, à signer une pétition, à faire la grève… à faire de la politique ! Read more »


Protectionnisme, Relocalisation et Décroissance

Protectionnisme, relocalisation et décroissance

Que de nombreux articles y fassent référence, que le numéro de mars du Monde Diplomatique lui ait consacré un dossier, n’est pas étonnant : à l’heure de la crise, à l’heure des plans de relance et autres projets de moralisation du capitalisme, à l’heure du G-vain londonien, on a vu ressurgir les théories protectionnistes.
Les tenants de la dérégularisation des marchés, du libre-échange, de la déterritorialisation des productions n’imaginaient pas voir leur retour. Quoi, il y aurait encore des ouvrages, vantant le protectionnisme, en circulation ? Tous n’auraient pas subi les foudres des pompiers de Ray Bradbury ?

Lire la suite


Recherches et Décroissance

« Cher-e-s ami-e-s,

Suite à la conférence qui s’est tenue l’année dernière sur la Décroissance Économique pour une Équité Écologique, Soutenable et Sociale (voir www.degrowth.net et http://events.it-sudparis.eu/degrowthconference/en, téléchargements disponibles en ligne), je vous envoie ci-joint une information sur les différentes conférences relatives à la question.

D’abord, et pour la première fois, une conférence sur la Décroissance économique pour la soutenabilité et l’équité se tiendra au Parlement Européen. Elle ne traitera pas uniquement de « l’après croissance » mais du niveau actuel de la production et de la consommation au moins dans les pays de l’OCDE et plus globalement ceux du Nord, où une décroissance sociale et soutenable est nécessaire, qui n’a rien à voir avec la récession ou la crise que nous vivons actuellement. Cependant cette « crise de la croissance » nous offre une opportunité.


Simplicité volontaire et Décroissance

# Les limites de la simplicité volontaire et l’engagement politique autour d’un projet de société de Décroissance

Sommaire :

  1. La simplicité volontaire :
  • Qu’est ce que c’est ?
  • Attention aux survivalistes
  • Les bonnes actions de la simplicité volontaire
  1. L’engagement en  politique
  • « Les bons conseils » de Nicolas Hulot
  • Comment Nicolas Hulot dépolitise l’écologie

lire la suite


Publié dans | Laisser un commentaire