Archives de la catégorie : Communiqués de presse

La COP 21 est finie, vous pouvez reprendre une activité normale

La grande messe du développement durable est terminée. Elle a débouché sur l’Accord de Paris qui entend limiter l’élévation des températures à 1,5 °C. Cet accord reconnaît clairement que c’est bien l’activité humaine qui dérègle le climat. Déjà, rien que cet objectif est un aveu … un aveu de l’échec du système croissanciste puisque c’est bien lui qui nous a amené dans cette situation quasi-inextricable mais, pas de panique, c’est lui qui devrait nous en sortir.

« On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a créé »
Albert Einstein

HERJICOP21-535x371
Le sapin de l’Elysée, preuve que les temps changent ?
A peine la COP 21 terminée, le sapin de l’Elysée a été livrée :11 mètres de hauteur, 4,5 mètres d’envergure pour un poids de 2 tonnes. C’est un modeste sapin qui trône dans la cour de l’Elysée pour ce Noël 2015. Preuve que le temps de la démesure est fini. Sauf qu’en 2014, il faisait les mêmes dimissions tandis que celui de 2013 était plus … petit : 10 mètre seulement pour 1,5 tonnes.  Ce n’est qu’un symbole mais n’aurait-il pas fallu être exemplaire ?
D’autant plus, que sa livraison a été épique. Il a fallu le faire venir du Morvan après l’avoir arraché à sa terre natale. Il a fallu ensuite le transporter en péniche, sur la Seine, car c’est plus écologique et, bien moins polluant que le camion. L’Elysée parle même d’un acheminement éco-responsable. Certes, le camion a quand même été utilisé puisque le « beau sapin » n’a pas poussé le long de la Seine. C’est seulement 213 kilomètres qu’il a fait sur l’eau, un peu moins même puisque sa péniche a connu une avarie et il a fallu en trouver une autre et, c’est un beau camion qui a dû faire la transition (pas très écologique pour le coup). Nous pouvons nous demander si le comportement le plus éco-responsable n’aurait pas été de ne pas se sacrifier à la tradition du sapin, d’autant plus qu’il a fallu 200 heures pour le décorer avec, notamment 2 kilomètres de guirlandes et presque 200 000 ampoules mais basses consommation. Ouf !

Certes, ce n’est qu’un symbole mais au lendemain d’une COP 21 décrite comme la plus belle et la plus pacifique des révolutions par le président Hollande, le petit matin est bien blême dans la cour de l’Elysée malgré ces lumières de Noël et, confirme que la transition ne viendra pas des oligarques qui nous gouvernent. Pendant ce temps, le monde du ski a également apporté sa contribution en mettant à contribution moult canons à neige pour satisfaire les touristes français avides de ski et d’ivresses. Les mêmes qui envahissent nos montagnes avec leurs automobiles et un matériel toujours plus à la pointe. Une station de sports d’hiver a même fait venir 100 tonnes de neiges par hélicoptère, vive le sport.

« Oui, le 12 décembre 2015 restera une grande date pour la planète. A Paris, il y a eu bien des révolutions depuis des siècles mais aujourd’hui c’est la plus belle et la plus pacifique des révolutions qui vient d’être accomplie : la révolution sur le changement climatique. »
François Hollande

La COP21 et des robocop … pour un échec
C’était prévisible mais l’Accord de Paris sonne creux. Il se félicite, il renouvelle, il demande, il convient mais ne décide de rien. Cet accord a, néanmoins, le mérite d’instaurer une reconnaissance globale de la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique. Il reste une formidable prise de conscience de la part des chefs d’Etat, pourtant régulièrement alerté depuis plus des décennies (ne l’oublions pas).
(suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | 7 commentaires

Vive les élections !

vent de droiteLe résultat des dernières élections régionales n’est pas une surprise. L’abstention reste majoritaire tandis que le premier parti de France est désormais … le Front National. Oui, la France, ce pays des droits de l’homme, de la liberté d’expression sauvagement bafouée le 07 janvier 2015, cette France qui se disait résistante et debout, cette France qui n’avait pas peur au lendemain du 13 novembre dernier, a pourtant placé un parti d’extrême-droite en tête dans 6 régions.

Et un énième « réflexe républicain » ne pourra plus nous satisfaire. Devons-nous, encore une fois, l’utiliser pour l’oublier au petit matin ? Devons-nous nier le mal-être de 65 à 70% d’électeurs, et ainsi laisser le PS et le LR continuer les mêmes politiques ?

Le mal est là et l’ignorer va le renforcer. L’abstention comme le FN sont des conséquences directes du mal-être engendré par le capitalisme et du système démocratique qui en découle. Ils sont la confirmation d’un système à bout de souffle. La gestion à court terme a remplacé la vision de l’avenir. L’économicisme à détruit le désir de projet de société. Le seul projet de nos gouvernants est de se maintenir au pouvoir, eux et l’oligarchie. Cette oligarchie qui nie la crise systémique, dont elle est responsable.

C’est bel et bien le renoncement de nos dirigeants à proposer un projet de société cohérent et en phase avec les enjeux du XXIème siècle qui est une nouvelle fois sanctionné. C’est bel et bien l’incapacité de nos dirigeants à répondre aux crises du système croissanciste qui pousse les gens à chercher des solutions dans l’exacerbation de ce même système

Mais ne nous trompons pas, le Front National aboie fort, mais il ne représente en rien les valeurs de la contestation du système. Ce parti n’est pas anti-système, il en est une excroissance cancéreuse qui s’en nourrit. Il souhaite seulement l’exploiter à son profit en créant des peurs, en divisant, en stigmatisant, en rejetant. Plus grave, il remet en cause les rares valeurs, déjà brinquebalantes, qui cimentent notre société, que ce soit l’égalité, la fraternité, la laïcité, le vivre ensemble, l’idée de justice sociale ou encore la liberté. Quel projet de société peut se fonder sans ces valeurs ? Oui, ce vote nous ébranle car la crise actuelle semble nous amener la pire des barbaries politiques. Le renforcement de l’individualisme, la montée des peurs (peur des attentats, peur du chômage, peur de la crise écologique, peur du migrant) amorcent une défaite de la pensée.

Aujourd’hui, c’est de l’espoir qu’il faut donner et non de la haine. C’est de la démocratie qu’il faut demander et non une politique sécuritaire. C’est une ouverture qu’il faut construire et non un repli pour s’opposer. Nous devons, plus encore aujourd’hui, continuer d’investir tous les champs d’action politique. Nous devons, ici et maintenant, sortir dans les rues, agir, construire les sociétés de demain, qui ne seront ni bleus marine, ni brune mais conviviales … ici, là, ailleurs, … ou même en terrasse.

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | 1 commentaire

COP 21 : les Objecteurs de croissance prennent l’Initiative

Nous relayons ci-dessous l’appel à se mobiliser d’initiatives décroissantes pour le climat pendant la COP 21. Pendant deux semaines, nous aurons l’occasion de réaffirmer que le productivisme est la cause du réchauffement climatique, et qu’il ne peut dont pas en être une des solutions. Le PPLD s’associe donc à cette démarche et sera présent à Paris dès la marche du 29 novembre pour le climat et jusqu’à la clôture de la COP 21 le 12 décembre.

Comme les Désobéissants et l’Assemblée parisienne anti COP, et d’autres sans doute, nous appelons à nous rassembler le dimanche 29 à 12 h comme prévu place de la République. Si la place de la République est mise en état de siège, ce qui est à craindre, alors, comme d’autres déjà le proposent, nous irons marcher partout ailleurs dans Paris et y diffuser largement un message de paix, de solidarité et de fraternité universelle, autour de l’escargot de la décroissance

Initiatives Décroissantes pour le Climat, c’est le signe de ralliement que se sont donnés les objecteurs de croissance et celles et ceux qui partagent leur projet à l’occasion des mobilisations qui auront lieu en décembre à Paris.
Nous n’attendons rien de la COP et de ses fausses solutions : l’objectif officiel des 2 degrés maximum d’augmentation de la température globale étant d’ors et déjà en voie de dépassement, tout accord est de ce fait caduc avant même sa signature.
Nous attendons tout du moment de la COP, en termes de conscientisation et de construction d’un mouvement mondial  visant à en finir avec ce système qui détruit le climat et la vie sur terre comme il opprime les peuples.

Nous participerons au mobilisations programmées par l’ensemble de la société civile, sur la base de nos propres positions : la marche pour le Climat du 29 novembre, l’accueil des marches venant de territoires en lutte de toute l’Europe, les rassemblements qui auront lieu les 5-6 décembre à Montreuil, les actions de masse du 12 décembre.
Nous attachons une importance particulière à l’organisation de l’opposition au salon Solutions 21, vitrine des multinationales destructrices du climat et des institutions à leur service, qui se tiendra au Grand Palais, du moins si nous lui en laissons la possibilité…

Spécifiquement, nous tiendrons pendant toute la durée de la COP une permanence d’accueil, d’information et de mobilisation au local associatif La Maison Ouverte, à Montreuil (93).
Dans ce lieu, nous mettrons en place un pôle médias qui fonctionnera en continu et aura deux fonctions principales :
– accueil, lieu de travail et de diffusion pour des médias libres papier, audio-visuel, internet, concernés par la question du climat.
– production d’information sur le tas par le biais de la captation et de la diffusion en flux continu des événements qui auront lieu pendant la COP et de la diffusion régulière de spots radio et/ou vidéo vers les médias indépendants.

Enfin, conscients du fait que l’Économie ne sauvera pas le climat, mais qu’au contraire, elle est en guerre contre celui-ci, nous donneront la plus grande ampleur à notre appel à la Grève de l’Économie pour le climat et aux actions qu’elle implique, seul mode de mobilisation qui soit à la hauteur de l’enjeu face à la situation catastrophique dans laquelle se trouve la planète.

Pour nous contacter :
initiativesclimat@objectiondecroissance.org

Site internet :
www.objectiondecroissance.org

Publié dans Agenda du P.P.L.D., Soutiens du PPLD | Commentaires fermés sur COP 21 : les Objecteurs de croissance prennent l’Initiative

Réfugiés : le naufrage occidental

L’Europe est submergée. C’est le déferlement. Un flux de clandestins est en train d’envahir l’Europe. Insupportable : « nos pays n’ont pas pour vocation d’accueillir toute la misère du monde ».
Il suffit de quelques mots, d’un vocabulaire bien choisi pour transformer les symptômes de l’effondrement de notre modèle de sociétés en « crise des migrants », voire même « islamique » entend-on parfois.
Ainsi, les fantasmes sont entretenus et la peur est exacerbée. Ainsi, le débat sur les possibles solutions est circonscrit à un cadre « défensif » comme s’il s’agissait d’un phénomène « naturel » sur lequel nous n’aurions pas de responsabilité, dont nous devrions nous protéger.
Toujours la même rengaine du phénomène naturel dont nous serions victimes : la crise, la dette, les sauterelles, les attentats, …

traverser pour piller

Et Monsieur Sarkozy qui parle de tourisme social. Faut-il être déconnecté de la réalité à ce point pour imaginer que des familles entières s’infligent de telles conditions de migration, sans réussite garantie, uniquement par tourisme ? Sarkozy est malhonnête, mais il n’est pas naïf. Tout est bon pour faire oublier que ces personnes sont des humains qui fuient la mort, qu’ils n’ont plus rien à perdre. Tout est bon pour les déshumaniser. C’est qui le touriste ? (suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | 3 commentaires

Invitation aux (F)estives 2015 de l’objection de croissance à Merlimont (62)

Depuis 2006 l’AdeROC, en collaboration avec d’autres structures d’Objecteurs de Croissance, organise les (f)Estives de l’Objection de Croissance. Le collectif « PartiEs Pour La Décroissance » soutien totalement cet événement incontournable de l’année.

Publié dans Agenda du P.P.L.D., Soutiens du PPLD | Commentaires fermés sur Invitation aux (F)estives 2015 de l’objection de croissance à Merlimont (62)

Le pape jette un froid avant les négociations de la COP21 sur le climat

A quelques semaines de la conférence de Paris sur le changement climatique, le pape François a présenté sa deuxième encyclique Laudato Sii.

Attendue, cette encyclique dresse un constat sans concession de ce qu’il appelle la situation de l’humanité : pollution, chute de la bio-diversité, réchauffement climatique, culture du déchet, épuisement des ressources naturelles ; mais aussi détérioration de la qualité de la vie humaine, dégradation sociale, croissance des inégalités ; et encore faiblesse des réactions. Surtout, il critique le paradigme « techno-économique » et le capitalisme avec cette course effrénée au toujours plus. Le capitalisme est clairement mis sur le banc des accusés. Son modèle de société également. Quelques citations sont sans équivoques : « Étant donné que le marché tend à créer un mécanisme consumériste compulsif pour placer ses produits, les personnes finissent par être submergées, dans une spirale d’achats et de dépenses inutiles. Le consumérisme obsessif est le reflet subjectif du paradigme techno-économique » ; « « L’humanité est appelée à prendre conscience de la nécessité de réaliser des changements de style de vie, de production et de consommation, pour combattre le réchauffement » ou encore « La situation actuelle du monde « engendre un sentiment de précarité et d’insécurité qui, à son tour, nourrit des formes d’égoïsme collectif ».

Le pape François n’hésite pas à lâcher le mot de Décroissance : « C’est pourquoi l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une saine croissance en d’autres parties. Benoît XVI affirmait qu’« il est nécessaire que les sociétés technologiquement avancées soient disposées à favoriser des comportements plus sobres, réduisant leurs propres besoins d’énergie et améliorant les conditions de son utilisation ». (suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | Commentaires fermés sur Le pape jette un froid avant les négociations de la COP21 sur le climat

Campagne de soutien Reporterre

Campagne de soutien Reporterre from Reporterre on Vimeo.

Soutenez Reporterre : http://www.reporterre.net/-Soutenez-Reporterre-37-

Publié dans Soutiens du PPLD | Commentaires fermés sur Campagne de soutien Reporterre

Une loi pour la Croissance ? Parce qu’elle le vaut bien

http://decroissance.lehavre.free.fr/gatomou.jpg

Pourquoi la loi Macron ?

C’est une loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, l’intitulé de la loi Macron est clair quant aux objectifs affichés. Le recours à l’article 49-3 de la Constitution montre l’importance de ce texte pour le gouvernement : emblématique et surtout nécessaire pour enfin sortir notre pays de leur crise. Que dit la loi Macron et que propose-t-elle ? Est-elle à ce point nécessaire qu’il ait fallu se passer de l’avis de nos élus ?

Dessin de Jérôme Sirou (2008)

La loi Macron s’articule autour de trois grands principes : libérer, investir et travailler. Le gouvernement estimant que les moteurs de la croissance sont insuffisants, entend rénover le pays pour lui-même, le moderniser et en améliorer la croissance potentielle. Cette loi vise à agir sur tous les leviers pour favoriser la relance de la croissance, de l’investissement et de l’emploi.

La Croissance et le travail restent les seules issues pour que notre avenir soit radieux. Sans eux, point de salut. La loi Macron ne fait que confirmer l’inscription de la croissance dans le marbre républicain. Lutter contre cette croissance serait donc aller à l’encontre de l’intérêt général ou comment nous diaboliser, nous qui prônons non pas la décroissance de tout pour tous mais encore moins la croissance pour quelques-uns et l’austérité pour la majorité.

Manuel Vals, le premier ministre, était sans équivoque quand il s’exprimait le 10 décembre 2014 au sujet de la loi Macron : « Le sens, c’est tout faire pour la compétitivité et l’emploi, pour lever les blocages. Tout le monde doit accepter de changer ce qui ne fonctionne pas bien et ce qui pénalise l’activité, et donc l’emploi. Je sais que cette loi bouscule mais elle ne sert qu’un intérêt : l’intérêt général ».

La loi Macron est donc une énième tentative pour relancer la mégamachine capitaliste, un énième fumigène pour cacher la déliquescence d’un système qui cherche des solutions à des crises qu’il alimente. Clairement, cette loi a été faite pour sauver le système, pas pour en sortir. Clairement, elle a été faite pour renforcer l’oligarchie et la finance, pas pour viser à un mieux vivre ensemble, des meilleurs vivres ensembles.

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | 2 commentaires

Pour une convergence des gauches : « Dix propositions pour prospérer sans croissance »

coverNos amis décroissants de Barcelona ont publié dans plusieurs médias européens « Dix propositions pour prospérer sans croissance ». Nous nous retrouvons totalement dans leur démarche, en particulier dans cette logique de création de convergences à gauche, autour des idées de la Décroissance. De même, ces dix propositions rejoignent ce que nous mettons souvent en avant. On regrette toutefois l’absence de références à l’extension des sphères de la gratuité, et donc à la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie, à une remise plus claire de l’économie à sa juste place, en particulier de la finance, pour une ré-appropriation politique des banques centrales et de la création monétaire comme outil de transition vers plus de soutenabilité et de bien-être. Enfin, nous manque aussi une réflexion sur la démocratie et en particulier sur la notion d’autonomie…

La transition est en marche, les convergences se construisent, merci pour ce texte percutant, clair et important :

logodegrowth2 copyDix propositions pour prospérer sans croissance – Libération – 16 février 2015

On assiste à l’avènement en Europe, de l’Espagne à la Catalogne, de la Grèce à la Slovénie et à la Croatie, d’une gauche nouvelle dont la nouveauté tient non seulement aux idées mais aussi au jeune âge de ses membres. Cette gauche sera-t-elle aussi une gauche verte et proposera-t-elle un modèle coopératif alternatif pour l’économie inspirée des idées de la décroissance ?
(suite…)

Publié dans Communiqués de presse, discussions diverses, Revue de médias | 2 commentaires

Nous sommes Parti-e-s Pour La Décroissance

http://www.partipourladecroissance.net/wp-content/uploads/2008/12/logo-ppld.gifVoilà qui est fait. Enfin, nous sommes Parti-e-s Pour La Décroissance… en nous émancipant de la coquille partidaire dans laquelle nous étions tombé-e-s. Nous étions dans un parti et avons su le transformer en collectif à travers nos réflexions, échanges et notre mode de fonctionnement artisanal, collectif, horizontal, cogéré et surtout convivial. Pour en savoir plus : « Nous sommes Parti-e-s Pour La Décroissance« 

Publié dans Communiqués de presse | Commentaires fermés sur Nous sommes Parti-e-s Pour La Décroissance

Et si tous les Charlies se réappropriaient la politique ?

pas de coté« Le capitalisme canalise les frustrations des hommes, les empile, comme il accumule le capital, et fait gonfler des bulles qui finissent par crever comme des bombes. » Bernard Maris

Il y a presque 20 ans sortait sur les écrans La Haine. Ce film raconte l’histoire de notre pays, la France, en chute libre : « au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. Mais l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. »
Nous ne voulions pas voir la chute. Nous venons de nous prendre en pleine figure cet atterrissage d’une terrible violence. Cette tragédie n’est que la partie émergée, spectaculaire, d’un mal bien plus profond.

Notre société crée des monstres. Ces monstres sont nés en France et ont grandi en France. Comment se fait-il que notre société échoue à faire grandir des enfants dans un environnement serein et apaisé ? Comment se fait-il que des franges entières de la population se réfugient dans des communautés étanches, voire hostiles, les unes des autres, qu’elles soient religieuses ou pas (la religion n’explique pas tout) ? (suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | Commentaires fermés sur Et si tous les Charlies se réappropriaient la politique ?

Appel à soutien : AREVA porte plainte contre la Coordination Antinucléaire du Sud-Est !

PeAu_quotidien.jpg.jpgndant ce temps, …. .

L’industrie nucléaire continue son travail de sape contre les militant-e-s anti-nucléaires. Dommage de ne pas être aussi unis pour défendre aussi cette liberté d’expression. La liberté de lutter contre le nucléaire qui n’a jamais fait l’objet d’un débat démocratique dans notre pays.

source : http://www.coordination-antinucleaire-sudest.org/

__

Le site internet de la Coordination Antinucléaire du Sud-Est vient d’être informé ce mardi 6 janvier 2015 d’une plainte en diffamation d’Areva contre nous pour un reportage* mettant en cause la pénétration du lobby nucléaire auprès des élus. Cette atteinte à la liberté d’expression se produit alors que le crime nucléaire sanitaire se poursuit et que se meurent à petit feu des milliers d’enfants et d’adultes à Fukushima et ailleurs, ici et au Niger. Une tentative de museler les opposants et toute contestation au moment même où le groupe Areva est en décrépitude financière et où les incidents radioactifs se multiplient dans ses installations en France. La Coordination lance un appel à soutien.

Communiqué de Presse du 9 janvier 2015

LIBERTE D’EXPRESSION MENACEE

AREVA porte plainte contre la Coordination Antinucléaire du Sud-Est ! Nous ne nous laisserons pas bâillonner !

Le site internet de la Coordination Antinucléaire du Sud-Est vient d’être informé ce mardi 6 janvier 2015 d’une plainte en diffamation d’Areva pour un reportage* mettant en cause la pénétration du lobby nucléaire auprès des élus alors que le crime nucléaire sanitaire se poursuit à Fukushima et en vallée du Rhône.

Defendons_la_liberte_d__expression.jpg.jpgPar cette attaque en justice, le géant du nucléaire veut faire taire la contestation au moment même où le groupe Areva est en décrépitude financière (-52% de sa valeur en Bourse) et industrielle (échec de l’EPR en Finlande, investissements hasardeux, réduction de ses ventes de Mox notamment au Japon, mis en cause dans des financements de budget étranger,…), où les incidents se multiplient dans ses installations en France et alors que se meurent à petit feu des milliers d’enfants et d’adultes (recensés ou pas encore) à Fukushima et ailleurs, comme au Niger.

La Coordination Antinucléaire du Sud-Est qui regroupe, en dehors de tout parti politique, des citoyens qui agissent pour l’arrêt immédiat et inconditionnel du crime nucléaire pour des raisons sanitaires et de santé publique, dénonce … (suite…)

Publié dans Soutiens du PPLD | Commentaires fermés sur Appel à soutien : AREVA porte plainte contre la Coordination Antinucléaire du Sud-Est !

Grenoble : 1 | Publicité : 0

Profitant de la fin de son contrat avec JC Decaux, la ville de Grenoble a décidé de ne pas le renouveler et de bannir la publicité de ses rues. L’objectif de la nouvelle équipe municipale est de libérer de l’espace public, de développer parallèlement des lieux d’expression citoyenne et d’en finir avec un modèle jugé « obsolète » et « trop aggressif ». La mairie EELV de Grenoble, veut des panneaux « libres, culturels et citoyens »

Au total, c’est 326 panneaux publicitaires qui vont disparaître de l’espace public soit plus de 2 000 m² de publicité. Certes, toute la publicité ne va pas disparaître puisque le contrat liant la ville à JC Decaux court jusqu’en 2019 pour les abris-bus mais Grenoble prend le chemin pour devenir la première grande ville européenne sans publicité. Le manque à gagner de la manne publicitaire sera compensé par la réduction de la rémunération des élus et des frais protocolaires.

(suite…)

Publié dans Actualités, Communiqués de presse, Soutiens du PPLD | Commentaires fermés sur Grenoble : 1 | Publicité : 0

Un mur peut en cacher un autre

Il y a 25 ans, le mur de Berlin tombait. Le rideau de fer était démantelé et les pays du bloc soviétique, après avoir connu une économie de pénurie pendant presque un demi-siècle, allait découvrir l’économie de marché.

Il est étonnant de constater qu’aujourd’hui nos sociétés de Croissance semblent être dans la même impasse que celle des sociétés soviétiques. L’homo  économicus est dans la même situation que l’homo sovieticus : vivre dans une société vouée à l’échec tout en étant incapable de croire qu’il est possible de changer.

Certes, 25 ans après, il est toujours facile de dire que la chute du bloc soviétique était prévisible et inéluctable, mais à cette époque la majorité des citoyens n’y croyait pas. « Le mur ne tombera jamais », la vie était ainsi. Personne ne pensait à vivre en dehors du communisme, sauf à quitter le bloc de l’est. Les sociétés de Croissance actuelles sont un peu comme la société soviétique des années 70 alors en pleine stagnation brejnevienne : ce n’est pas que cela va mal, ce n’est pas que cela va bien, c’est juste que c’est comme ça ; il y-a des perdants et des gagnants. Les populations s’en accommodent dans leur majorité. La société est en crise et en échec, mais surtout on ne peut rien y faire, sauf la subir. Faire autrement ne semble pas possible. Il est inimaginable de vivre dans une société où la croissance et l’économie ne sont pas les buts ultimes qui nous guident. La voie est sans issue. La voix de la sortie n’est pas entendue non plus.

Le « mur » est tombé un soir de novembre 1989. Aujourd’hui, nous devons faire tomber le mur de la Croissance qui se dresse devant nous, qui bouche nos horizons et nos espoirs. Les murs de la honte sont faits pour être tombés. Si la majorité ne l’imagine pas encore, beaucoup ont conscience des limites de nos sociétés et ont d’ores et déjà débuté la transition dans leur têtes mais aussi dans les faits. Ce mur ne tombera pas en une nuit mais il est déjà fragilisé. Continuons de le fissurer pour que leur récession subie se transforme en Décroissance choisie.

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Communiqués de presse | Commentaires fermés sur Un mur peut en cacher un autre

Quand la lutte des oligarques contre des citoyens écologistes se transforme en crime d’état !

Ce week-end, l’opposition à un Grand Projet Inutile et Imposé (GPII) a débouché sur la mort d’un manifestant pacifiste. Rémi Fraisse a eu le seul tort d’être présent pour défendre la diversité de la nature dans toute sa complexité et sa richesse pour l’avenir, notamment contre le barrage de Sivens, un nouvel impératif de croissance imposé au territoire.
Pour rappel, nous co-signions un appel à la Ministre de l’environnement le 11 septembre dernier, malheureusement prémonitoire :
« Nous soutenons sans réserve la détermination et la résistance non-violente des citoyens, des paysans, des occupants de la zone forestière menacée, des grévistes de la faim. Ils affrontent une violence insupportable et dangereuse des forces de l’ordre et des machines convoyées pour détruire. »
La lutte des oligarques contre des citoyens écologistes s’est transformée en crime d’état !

Lire aussi sur d’autres sources : (suite…)

Publié dans Actualités, Billets du PPLD, Soutiens du PPLD | Commentaires fermés sur Quand la lutte des oligarques contre des citoyens écologistes se transforme en crime d’état !